Après avoir reçu les précieux conseils de Pierre Dervaux à l’Ecole Normale de Musique de Paris puis de Carlo Maria Giulini et de Daniel Barenboim, Pierre-Michel Durand remporte le Premier Prix du Concours International de Direction d’Orchestre de Prague à l’âge de 21 ans. Il commence dès lors une carrière internationale. A la tête de l’Orchestre Symphonique de Prague, il remporte également le Prix Talich puis il est invité au MIDEM classique avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, aux festivals de Radio-France et Montpellier, Besançon, au Maggio Musicale de Florence, Festival des Flandres, Festival de Marrakech…

Après avoir été chef assistant à l’Opéra de Paris, il est pendant cinq ans le Directeur musical du Festival Lyrique Opus Gattières où il dirige plusieurs opéras de Rossini, Les Noces de Figaro et Cosi fan tutte de Mozart ainsi que Falstaff de Verdi. Il dirige à l’Opéra Comique à Paris La Vie parisienne d’Offenbach avec Gabriel Bacquier. Il est l’invité de l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Philharmonique de Lorraine, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de Caracas, l’Orchestre de la Philharmonie d’Ukraine et l’Orchestre Philharmonique Tchèque avec qui il enregistre pour Supraphon Petrouchka de Stravinski. Il dirige au Théâtre de Lucerne La Traviata de Verdi, La Bohème de Puccini, les Szenen aus Goethes Faust de Schumann et la Belle-Hélène d’Offenbach.

Partenaire de la vie artistique de l’Orchestre National de Lille durant plusieurs saisons en tant que Chef associé de Jean-Claude Casadesus, il dirige de nombreux concerts à Lille, au Royaume-Uni et en Belgique ainsi que les opéras La Cenerentola de Rossini et Faust de Gounod à l’Opéra de Lille. Il est présent aux festivals Musique Française de Laon et Piano du XXème siècle d’Orléans et au Lille Piano(s) Festival avec l’Orchestre de Chambre de Paris.

En 2004, il fonde l’Orchestre Prométhée qui réunit des musiciens professionnels virtuoses et passionnés. Il est l’invité de nombreux festivals et se produit régulièrement lors des émissions TV France 2 Musiques au cœur avec les chanteurs les plus renommés : Natalie Dessay, Joyce Di Donato, Julie Fuchs, Felicity Lott, Patricia Petibon, Roberto Alagna, Rolando Villazon, Ludovic Tézier… Il dirige de nombreux opéras dont L’Elisir d’Amor de Donizetti, Don Giovanni de Mozart, Madame Butterfly et Tosca de Puccini, Traviata de Verdi avec Sonya Yoncheva dans le rôle titre. Il a accompagné le Wiener Staatsballett avec Manuel Legris en tournée au Théâtre du Châtelet.

Pierre-Michel Durand a travaillé en collaboration avec les plus grands solistes : Pierre Amoyal, Michel Beroff, Gauthier Capuçon, Olivier Charlier, Marc Coppey, Brigitte Engerer, Romain Garioud, Hélène Grimaud, Eric Le Sage, Misha Maisky, Ivan Moravex, Paul Meyer, Xavier Phillips, Viktoria Postnikova, Jean-Pierre Rampal, Nemanja Radulovic, Mikhaïl Rudy, Paul Tortelier…

Pierre-Michel Durand a dirigé à la salle Pleyel les œuvres majeures du répertoire symphonique : symphonie n°2 de Brahms, symphonie n°7 de Bruckner, symphonies n°1, 3 et 6 de Mahler, les Tableaux d’une exposition de Moussorgski-Ravel, les Quatre derniers Lieder et Don Quichotte de R. Strauss, le Sacre du printemps de Stravinski…

Pierre-Michel Durand a conçu et dirigé de grands spectacles lyriques avec des chœurs de plus de 400 enfants à Lille et au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Il a aussi dirigé de grands événements : le Requiem de Verdi aux Arènes de Nîmes, Carmen de Bizet dans le stade d’Arnhem aux Pays-Bas, l’Hommage à Pavarotti avec Roberto Alagna et les pop stars au Domaine de Paris St Cloud (devant 32 000 personnes) ainsi que plusieurs événements à la Cité Internationale de Nantes : Carmina Burana de Orff, les ouvertures et airs célèbres de Wagner, l’Hommage à Maria Callas, la symphonie n°9 de Beethoven. Il a donné à la salle Pleyel et à Lille le ciné-concert Potemkine avec le film d’Eisenstein avec la musique extraite des symphonies de Chostakovich dont il a reconstitué spécialement une nouvelle partition.

Il a récemment dirigé à la salle Gaveau, au Théâtre des Champs-Elysées pour le gala Les Mozart de l’opéra ainsi qu’au Théâtre du Châtelet pour les ballets Daphnis et Chloé de Ravel et Cendrillon de Prokofiev. Il sera cet été au festival de Lacoste pour un grand spectacle Wagner.

La saison prochaine, il dirigera notamment au Théâtre des Champs-Elysées, au Théâtre du Châtelet et à la Philharmonie de Paris pour le ciné-concert Alexandre Nevski d’Eisenstein.